English / Spanish - click below

Transports en commun à Bangkok : d’énormes progrès à faire
26 February 2007 Thierry Bonnaveira



Les transports en commun sont vraiment insuffisants à Bangkok pour une énorme ville de 10 millions d’habitants.



JPEG - 50.4 kb
Une rue de Bangkok : trop de voitures, pas assez de transports en communs


La circulation à Bangkok est vraiment épouvantable à toute heure du jour et de la nuit. Pour se déplacer c’est vraiment la galère. On perd beaucoup de temps et prévoyez un masque comme la plupart des gens en portent ici sinon c’est l’asphyxie assuré car l’air est vraiment très pollué.

Les transports en commun sont étonnemment très peu développés pour une ville de 10 millions d’habitants. Il y a bien 2 lignes de métro aérien : le Skytrain posé sur d’énormes piliers de béton permet de survoler les grandes avenues saturées mais malheureusement il ne dessert qu’une petite partie de la ville moderne, une seule ligne de métro souterrain très peu fréquentée car assez chère. Sinon la majorité du trafic c’est surtout sur la route : Moto taxi et leurs chauffeurs fous du volant qui roulent à fond la caisse en zigzaguant entre les voitures dans les embouteillages. Tuk-Tuk, sorte de scooter à 3 roues avec une banquette à l’arriere, pratiques mais chers et moins rapides que les motos. Taxi-meter, confortables et climatisés mais vous avez de fortes chances de rester bloqués longtemps dans les embouteillages. Et enfin un réseau de bus pas pratique du tout car il est tellement complexe qu’aucune carte ne peut le représenter, les bus sont vieux, très bruyants et crachent d’énormes quantités de poussières et gaz toxiques en tout genre, affreux pour les poumons...

Autre alternative aussi : les transports par bateaux taxi, très sympas pour découvrir la ville plus calmement mais malheureusement on ne les trouve que sur le fleuve Chayo Praya qui traverse la ville et sur les quelques rares Khlong qui n’ont pas été bétonnés à l’Est de la ville. Le calme est tout de même très relatif car les moteurs des bateaux sont très bruyants. Les accostages sur les différents pontons sont pittoresques et assez mouvementés quand le bateau arrive dessus à pleine vitesse, j’ai quitté les chutes mais sans succès. Attention aux éclaboussures car l’eau est très polluée !

Quant aux vélos je n’en ai vu quasiment aucun. Trop de stress, trop dangereux et vraiment malsain pour sa santé. Bon courage pour les deux inconditionnels de Dévélotour Asia !

Thierry B.






Your messages :



Forum registration required

Prior to participating in this forum, you must register. Thank you for entering the personal identifier supplied to you. If you are not already registered, you must register.

[Connection] [register] [password forgotten?]

Follow-up of the site's activity RSS 2.0 | Site Map | Private area | SPIP | template